Compteur vélo : Comment le régler ?

Un compteur à vélo, c’est quoi ?

Compteur vélo Le compteur vélo indique un gadget technologique accompagnant les cyclistes dans leur parcours. Le design de cet appareil se classe à peu près entre un smartphone et une montre. Contrairement à ces outils, le compteur à vélo se place entre les guidons. Pour les versions de compteurs de vélo sans fil, vous pouvez aussi les fixer sur l’un de vos bras. Les dernières versions des compteurs vélo sont majoritairement à affichage digital. Les écrans LCD affichent toutes les informations de base utiles au cycliste.

Le compteur vélo vous donne la valeur de votre vitesse, de votre cadence et même de votre fréquence cardiaque. Les fonctionnalités varient selon le produit. Généralement, ces indications dépendent d’un capteur. Des réglages défaillants de ce capteur et du compteur lui-même pourraient engendrer un mauvais fonctionnement du dispositif, sachez comment éviter cela grâce à ce guide. Soyez rassuré, le compteur vélo est facile à manipuler, vous n’avez pas besoin d’être un expert pour appliquer les bons gestes.

Le modèle le plus prisé du marché

Le Polar V650 se classe parmi les compteurs préférés des acheteurs. Avec son épaisseur de 16 mm et ses 120 g, il offre une grande facilité de prise en main. De la même manière, son installation s’effectue sans encombre. Son écran couleur tactile avec affichage haute résolution de 320 x 240 pixels offre une bonne visibilité en toutes circonstances.

Les informations sont bien lisibles même lorsque la luminosité n’est pas au rendez-vous. L’écran est aussi très robuste. Il bénéficie de la technologie Asahi Dragon Trail. Idéal pour les plus aventuriers, ce polar V650 ne craint pas la pluie grâce à son étanchéité suivant la norme IPX7.

Réglages d’un compteur vélo

Compteur vélo Souvent, des acquéreurs ayant testé leur nouveau compteur vélo émettent des avis négatifs sur l’appareil. Généralement, ils supposent un manque de fiabilité des données proposées par le gadget. Bien que certains appareils soient réellement défaillants, d’autres ne sont pas correctement paramétrés. Le problème vient alors des réglages et non du produit lui-même. Avant d’acheter votre compteur vélo, vérifiez d’abord la circonférence de votre roue.

Certains outils ne sont pas standards pour tous les types de roues. D’autres nécessitent juste des réglages spécifiques. Pour que le désagrément ne vous concerne pas, nous vous communiquons quelques réglages de base à effectuer. Nous tenons à souligner que l’efficacité de ces paramètres dépend de votre précision. Il ne s’agit pas des réglages basiques comme la langue ou l’unité de mesure à utiliser, mais d’autres éléments d’ordre pratique pour votre compteur vélo. L’altimètre, qu’elle soit GPS ou barométrique, doit aussi être suivi de près.

• Les roues

Sachez que le taux d’inexactitude des données du compteur atteint les 5% si votre roue n’est pas adéquate. Pour les professionnels, cette marge pourrait sérieusement altérer leurs performances. Au niveau du chronomètre, 5% de défaillance coûte cher lors d’un entraînement contre la montre. Pour bien régler votre compteur vélo, commencez par mesurer la circonférence de la roue sur laquelle le capteur sera fixé. Afin d’exécuter cela correctement, gonflez les roues selon la pression conseillée. Celle-ci dépend de votre activité et de votre poids. Versez un filet d’huile en transversale sur la bande de roulement. Effectuez deux tours en ligne droite. Mesurez la circonférence grâce aux trois traces obtenues.

• L’altimètre

Concernant l’altimètre, le GPS est nettement plus facile à utiliser. Les réglages s’effectuent automatiquement dès la connexion du compteur. Malheureusement, ce type d’altimètre ne propose pas de données sans failles. Il est conseillé pour les usages de loisir en terrain plus ou moins plat. Contrairement à cela, l’altimètre barométrique se base sur les variations de pression atmosphérique depuis le départ. Il compare les données avec celles de base pour fournir des repères très précis. Dans ce cas, vous devez régler manuellement votre altimètre. Le principe est simple, vous enregistrez l’altitude de votre point de départ et le compteur se charge du reste.

Les différents types de compteurs à vélo

  • Les compteurs vélos analogiques

Le fonctionnement d’un compteur vélo analogique ressemble à peu près à celui d’une boussole. Ce type d’appareil se compose d’un cadran avec une aiguille et des indications d’orientation. Il est dédié aux conservateurs ou aux personnes dotées d’une grande force d’orientation et de mémoire. Bien que le compteur vélo analogique ne soit plus très prisé, certaines de ses modes de fonctionnement ont été gardées pour éviter les interférences entre les appareils lors des sorties en groupe.

  • Les compteurs vélos numériques

Ecran tactile et en couleur, design se rapprochant d’un appareil presque plat, telles sont les signatures de l’ère numérique chez les compteurs vélos. La facilité d’utilisation est au premier plan. Tout est guidé, le compteur vous donne toutes les informations dont vous avez besoin. Si vous souhaitez partager vos prouesses sur les réseaux sociaux, il suffit de connecter le compteur à votre smartphone via Bluetooth. Au-delà, quelques modèles peuvent même être connectés par Wi-Fi sans intermédiaire.

  • Les compteurs vélo GPS

Comme les GPS installés dans les voitures, les compteurs vélo GPS vous tracent votre itinéraire après la mise en boîte de vos données de destination. Cela est possible grâce aux puces ou récepteurs de satellites préinstallés au sein de l’appareil. Plus la portée de l’appareil sur divers satellites s’étend, plus les données sont précises. Cela accroît aussi les zones de couverture du compteur vélo. Grâce au GPS, vous avez même la localisation des points d’intérêt aux alentours.

Comment choisir entre les différents types de compteurs à vélo?

Compteur vélo Une fois que vous avez pris connaissance des réglages ainsi que des types de compteurs vélos, vous pouvez alors passer à l’achat. Avant de prévoir votre propre sélection, définissez d’abord votre budget. Cela vous évitera d’espérer un produit dont vous n’avez même pas la possibilité d’acquérir. Les prix sont très variables par rapport à la qualité ainsi que des fonctionnalités du compteur à vélo. Les compteurs à caractères analogiques sont généralement moins chers. Ils fonctionnent via des boutons, sans écran tactile. D’ailleurs, l’affichage n’est pas rétroéclairé.

Les compteurs à vélo GPS sont plus chers, mais le prix dépend des performances du produit. Un GPS vélo additionné d’une réception Galileo sera plus cher qu’un simple compteur vélo GPS sans cette dernière.

Si vous ne craignez pas de vous perdre ou si vous n’êtes pas parmi les amateurs d’exploration, le GPS ne sera pas incontournable pour vous. Si vous êtes un professionnel pour les parcours en terrains plus ou moins accidentés, l’altimètre barométrique est plus conseillé que le GPS. Les deux à a fois seraient le top des tops.